Mise en place d’une filière de collecte et valorisation des bio-déchets

Le montage de projets collaboratifs associant des acteurs ayant des compétences complémentaires et des regards différents (entreprises, laboratoires de recherche, enseignement supérieur, territoires, Etc.) permettent d’ouvrir des champs d’investigations plus larges, d’adresser de nouveaux marchés, de développer de nouvelle filières ou d’explorer de nouvelles applications.

Situation initiale

Le Réseau Eco-industries, animé par le CRITT de Savoie, a souhaité mettre en place une opération pilote de collecte des biodéchets auprès des professionnels afin de préparer et encadrer la mise en œuvre de l’obligation de collecte de ces déchets définie à l’article L 541-21-1 du code de l’environnement.
L’objectif principal était de proposer des solutions aux producteurs de biodéchets en termes de traitement biologique de ces derniers. Nous avons donc mené une étude de faisabilité technico-économique associée à des tests afin de trouver une organisation à même de diriger ces biodéchets vers des installations locales de méthanisation « à la ferme ». Ce postulat s’explique par la volonté de limiter le transport des déchets et de favoriser le développement de la méthanisation en lui facilitant les approvisionnements.

Accompagnement dans le cadre du réseau Eco-industries

  • Ecriture du dossier
  • Montage du projet collaboratif associant des acteurs savoyards : TRIALP une entreprise spécialisée dans la gestion des déchets, INDDIGO un bureau d’étude en développement durable et Polytech Annecy-Chambéry école d’ingénieur avec sa spécialité en environnement.
  • Animation du groupe de travail
  • Recherche de financements auprès de l’Ademe et de la Région Rhône Alpes
  • Suivi des études et tests de collectes réalisés sur Chambéry Métropole et la Communauté d’Agglomération du Lac du Bourget

Résultats

Aujourd’hui, Trialp collecte les biodéchets de nombreux restaurants, cantines, hôtels, Lycées, supermarchés en Savoie et en Haute-Savoie. Il a pour cela investi dans un véhicule spécifique de collecte et créé un poste en insertion. Ces déchets sont préparés et envoyés dans des sites de méthanisation à la ferme pour être valorisés d’une part en énergie renouvelable (chaleur et électricité) et d’autre part en un amendement pour les cultures.
Cela a permis de mettre en place une nouvelle filière de traitement des déchets qui a un impact environnemental, économique et social pour le territoire.

Réseau Eco Industrie